Interprètes

Elisabeth du Baret

Vivre la poésie c’est aussi vivre celle des auteurs, dans ce qu’ils y ont mis consciemment ou inconsciemment de relief, de subtilité et d’émotion.
Le sentiment partagé trouble parfois jusqu’aux larmes ; il se communique aussi comme le meilleur éclat de rire.

C’est ainsi qu’Élisabeth du Baret avance: « Il m’arrive fréquemment qu’un auteur, poète ou écrivain me dise, bouleversé : je ne savais pas avoir écrit ce texte avec autant de chaleur et de passion… ».
L’auteur, étonné et ému redécouvre son œuvre à travers l’interprétation qui la colore et lui donne vie. Il n’a alors qu’un seul regret : que la lecture muette, propice à la rêverie, ignore l’harmonie de ce bel instrument à cordes, qu’est la voix.

Auteure elle-même, Élisabeth réinvestit la plume quand elle interprète les textes des autres.
Pour les siens, elle se plaît à les « habiter » avec ferveur, tout comme elle les écrit, avec tendresse et passion.
Elle y met aussi de grandes pointes d’humour, où coquine et ironique, elle garde le suspense…  jusqu’au bout du toucher…

Euphonie, art de dire, talent de comédienne, tout concourt à ce que l’interprète comble l’attente de l’auditeur, surpris et charmé par une telle variété de sujets et d’ambiances.

Pierre Amice

Pierre AMICE fut président du POMMIER BLEU, groupe composé de sept musiciens, chanteurs, diseurs et diseuses.
Il a ainsi continué de promouvoir LA POÉSIE VIVANTE, qu’il servait depuis toujours.
Rejoignant ses chers poètes et boucaniers disparus, il a vogué vers d’autres cieux au printemps 2019.
Le pommier bleu perpétue son souvenir dans la création et l’interprétation de poèmes qu’il aurait tant aimé dire !

Artiste dans l’âme, il a transmis à ses deux fils son engouement pour « les arts de la parole ».